Page principale Contact Aide - FAQ Liste de diffusion Livre d'or Plan du site
Un minaret








Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux
De part le nom de Dieu...


Les 88 paroles du prophète


Ces paroles du prophète sont extraites et de la Sounnah.

  1. Quand l'un de vous adresse une prière à Dieu , qu'il le fasse avec assurance et qu'il ne dise pas : "Ô mon Dieu, si Tu veux, exauce-moi.", car il n'est rien qu'il Lui répugne d'accorder.

  2. Lorsque tu adresses une prière à Dieu, invoque-Le en tournant vers le ciel l'intérieur de tes mains, et non l'extérieur. Lorsque tu as fini, passe les sur ton visage.

  3. Lorsque vous voulez prononcer des voeux favorables, pour un Juif ou un Chrétien, dites : "Que Dieu augmente ton bien et fasse prospérer ton enfant."

  4. Lorsque l'un de vous se prosterne (en l'honneur de Dieu) qu'il ne baraque pas (en s'agenouillant) comme le chameau, mais qu'il place ses mains au devant de ses genoux.

  5. Lorsque dans une mosquée, l'un de vous sent l'envie de dormir, qu'il aille s'installer ailleurs qu'à l'endroit où il est.

  6. Lorsque l'un de vous adresse une prière à Dieu, qu'il ait confiance dans l'invocation que son âme Lui adresse.

  7. Les Musulmans les plus fidèles à exécuter les Prières rituelles et les prosternations, ce sont les muezzins.

  8. Lancer un crachat dans la mosquée, c'est un péché ; le faire disparaître, c'est bonne oeuvre.

  9. Demande-t-on à quelqu'un d'entre vous s'il est croyant ? Qu'il ne laisse alors aucun doute sur sa foi.

  10. Lorsque meurt un enfant du serviteur de Dieu, Dieu dit à ses anges : "Vous vous êtes emparés de l'enfant de Mon serviteur?". "Oui" répondent-ils. "Vous vous êtes emparés du fruit de ses entrailles?". "Oui". "Que vous a dit Mon serviteur?". "Il a prononcé Ta Louange et formulé : Retourne auprès de Toi". Alors Dieu leur dit : "Construisez pour Mon serviteur un palais au Paradis, et nommez-le : la Maison de la Louange."

  11. L'abaissement des Arabes est celui de l'Islam.

  12. Lorsque l'homme meurt, son oeuvre périt avec lui, sauf trois choses : ses aumônes, sa science dont on retire de l'utilité et un enfant vertueux pour qu'il adresse pour lui des prières (à Dieu).

  13. Le courroux de Dieu sera terrible contre l'homme qui aura été injuste envers celui qui ne trouve d'autre défenseur que Lui.

  14. Le plus fort châtiments des hommes à l'égard des hommes, est en ce bas-monde ; mais le plus fort de Dieu à l'égard des hommes, sera au Jour de la Résurrection.

  15. Le pire des châtiments au Jour de la Résurrection sera celui du chef inique.

  16. Un châtiment terrible attend au Jour de la Résurrection celui que les gens croient homme de bien et qui ne l'est pas.

  17. Répétez souvent la formule : "Il n'y a de force et de puissance qu'en Dieu". En vérité, elle ferme quatre-vingt-dix-neuf portes au mal, dont la moindre est celle (d'où vient) le souci.

  18. Ayez beaucoup de frères (musulmans), car chaque croyant pourra intercéder (pour vous) au Jour de la Résurrection.

  19. Lorsque (devant vous) on cite les bonnes actions de vos morts, taisez leurs mauvaises.

  20. Lorsque le soleil se couche, cachez vos enfants : c'est l'heure à laquelle les démons se répandent (sur terre).

  21. Si le démon joue avec l'un de vous durant le sommeil, qu'il n'en informe pas les autres.

  22. Lorsque l'âne brait, cherchez un refuge en Dieu contre les embûches de Satan le lapidé.

  23. Lorsque vous entendez les cris de la poule, faites appel aux bontés de Dieu, car elle a vu un ange. Lorsque vous entendez les braiments de l'âne, cherchez un refuge en Dieu contre les embûches de Satan le lapidé, car il a vu le diable.

  24. Lorsque vous entendez le tonnerre, dites : "Gloire à Dieu", et non : "Dieu est Grand".

  25. Lorsque le serviteur de Dieu est malade ou en voyage, Dieu lui a assigné une rétribution proportionné aux oeuvres par lui accomplies étant bien portant, ou en séjour fixe (à domicile).

  26. Lorsque le serviteur de Dieu est malade durant trois jours, il est déchargé de ses fautes (et redevient) comme au jour où sa mère le mit au monde.

  27. Lorsque le serviteur de Dieu est malade, ce dernier dit à l'ange de gauche : "Relève ton roseau et cesse d'écrire ses mauvaises actions". Et il dit à l'ange de droite : "Ecrit ses actions plus belles qu'elles ne sont, car Moi, Je sais le mieux ce qui en est et J'ai déjà transcrit son compte".

  28. Celui-là meurt le mieux qui périt pour son droit.

  29. L'ignorant a une foi qui ne dépasse pas ses clavicules (et ne va pas jusqu'à sa tête).

  30. Ceux qui se livrent à des innovations religieuses (bidâ) sont les chiens d'entre les hommes.

  31. Le repentir est un retour à Dieu et qui se repent de sa faute est comme celui qui n'a pas péché.

  32. Les nobles de ma communauté, ce sont ceux qui savent le Coran par coeur et passent les nuits en prière.

  33. La plus noble des assemblées est celle où l'on est tourné vers la Qibla (en direction de La Mecque).

  34. Lorsque vous voyez quelqu'un qui achète, ou qui vend, à la mosquée, dites : "Que Dieu ne fasse pas prospérer ton commerce".

  35. En vérité, Dieu déteste celui qui prend un air renfrogné en présence de ses frères (musulmans).

  36. En vérité, Dieu déteste la malpropreté et le tumulte.

  37. La bénédiction (baraka) est avec vos chefs.

  38. En vérité, Dieu aime les hommes de soixante-dix ans et laisse en vie ceux de quatre-vingt.

  39. Le récit le plus vrai est celui que l'on rapporte en éternuant.

  40. Lorsque l'un de vous éternue, qu'il pose les deux mains sur son visage, et qu'il adoucisse le son de sa voix.

  41. Si quelqu'un de vous éternue puis dit : "Louange à Dieu", dites lui : "Que Dieu te bénisse", mais s'il ne le fait pas, abstenez-vous en.

  42. Lorsque l'un de vous éternue, qu'il dise : "Louange à Dieu, Maître des mondes", et qu'on lui réponde : "Que Dieu te fasse miséricorde", et alors il réplique : "Que Dieu pardonne à nous et à vous".

  43. Lorsque l'un de vous, après avoir éternué, dit : "Louange à Dieu", les anges répondent : "Maître des mondes", et s'il a dit : "Maître des mondes", ils lui répondent : "Que Dieu te fasse miséricorde".

  44. Lorsque l'un de vous éternue, son camarade doit lui dire : "Qu'Dieu te bénisse", mais s'il le fait plus de trois fois, c'est qu'il a le rhume, et on ne lui fait plus de souhaits après trois éternuements.

  45. Lorsque l'un d'entre vous boit, qu'il ne reprenne pas haleine dans le récipient ; s'il veut y revenir, qu'il l'écarte d'abord (pour souffler), puis il revient s'il le désire.

  46. Lorsque vous buvez de l'eau, buvez-la à petits traits et lorsque vous vous nettoyez les dents, nettoyez-les vous en large.

  47. Qui visite un malade ne mangera pas chez celui-ci, telle est alors la règle.

  48. Triste nourriture que celle servie aux repas de noces des riches, et dont les pauvres sont exclus.

  49. Quels vilains gens que ceux qui refusent l'hospitalité au voyageur.

  50. Cherchez à multiplier les bonnes oeuvres : prononcer les formules qui exaltent Dieu, proclament Son unité, Le louent, Le magnifient, ainsi que : "Il n'y a de force et de puissance qu'en Dieu".

  51. Tout musulman qui revêtira d'un habit la nudité d'un musulman, Dieu le vêtira (dans l'autre Monde) des habits verts du Paradis.

  52. Tout musulman qui aura nourri un musulman pour apaiser sa faim, Dieu, le nourrira (dans l'autre Monde) du nectar paradisiaque.

  53. Tout musulman qui vêtira un musulman d'un habit sera sous la garde de Dieu, tant qu'il restera un morceau sur le corps de qui l'a reçu.

  54. Epargnez le châtiment aux personnes de considération à moins qu'il ne s'agisse d'une des peines fixées par Dieu dans le Coran.

  55. Passez sa faute à l'homme généreux, son erreur au savant, son mouvement de colère au sultan juste, car Dieu les prend par les mains (pour les soutenir) chaque fois qu'il trébuchent.

  56. Quand l'un d'entre vous a la charge redoutable de rendre la justice parmi les musulmans, qu'il s'abstienne de juger quand il est en colère ; son devoir est d'aplanir leurs différends avec bienveillance à l'audience.

  57. La preuve incombe au demandeur et le serment est déféré à qui nie.

  58. Passe la main sur la tête de l'orphelin (en le caressant) vers l'avant de la tête ; et sur celle de l'enfant qui a son père (en le caressant) vers l'arrière.

  59. Fais un mille pour voir un malade, fais deux milles pour réconcilier deux personnes, fais trois milles pour visiter un frère en Dieu.

  60. Si l'un de vous se propose de partir en voyage, qu'il salue ses frères (musulmans), car les voeux qu'il adresseront (pour lui) au ciel, l'approvisionneront en bonheur, selon ses propres voeux.

  61. Lorsque l'un fait des voeux pour un absent, l'ange gardien lui répond : "Que Dieu te rende pareille".

  62. Qui va en pèlerinage sur une monture, n'a pour son compte que soixante-dix bonnes actions à chaque pas de celle-ci, mais qui y va à pied en a sept cents pour chacun des siens.

  63. Quand tu entres auprès d'un malade, recommande-lui d'adresser une prière au ciel pour toi, car elle est (exaucée) comme celle des anges.

  64. Fais parvenir (à destination) la demande de l'homme sans crédit : qui aura fait parvenir au sultan une telle demande, Dieu affermira ses pas sur le Pont 'Sirat', au Jour de la Résurrection.

  65. Quel beau don que celui qui consiste, quand on a entendu une parole de vérité, à la transmettre à son frère musulman et à lui enseigner.

  66. Lorsque l'un de vous se met en colère, qu'il se taise.

  67. Lorsque l'un de vous se met en colère, étant debout, qu'il s'assoit, sa colère s'en ira bien..., sinon qu'il se mette à rire.

  68. Si une personne t'insulte (en te rappelant) ce qu'il sait sur ton compte, ne l'insulte pas (en lui rappelant) ce que tu sais sur le sien : toi, tu en seras récompensé, et lui en pâtira.

  69. Quand l'homme qui se met en colère dit : "Je me réfugie en Dieu", sa colère se calme.

  70. La pire des discordes est due aux femmes : la pire des rencontres, c'est la mort, mais pire que l'une et l'autre, c'est la nécessité de recourir à autrui.

  71. Quand une femme dit à son mari : "Je n'ai jamais reçu de toi un seul bienfait", toutes ses bonnes oeuvres sont vaines.

  72. Quand un homme vicieux est l'objet de louanges, Dieu se met en courroux et Son Trône est ébranlé.

  73. Gardez-vous de la médisance, car la médisance est pire que la fornication. L'homme, qui après avoir forniqué, se repent, est pardonné, mais il ne pardonne pas à l'homme qui a médit d'un autre qu'après que ce dernier lui a pardonné.

  74. Gardez-vous de la jalousie, car elle consume les bonnes oeuvres, comme le feu consume le bois.

  75. Gardez-vous de la fornication, car elle implique quatre choses : elle fait disparaître, elle prive des moyens de vivre, elle irrite Dieu, et pour toujours (vous mène) en Enfer.

  76. Gardez-vous des dettes, cela est un souci pendant la nuit et une honte pendant le jour.

  77. Gardez-vous de l'orgueil, car Iblis (le diable) a été porté par lui à ne pas se prosterner devant Adam.

  78. Gardez-vous de la jalousie, car l'un des deux fils d' Adam n'a tué son frère que par la jalousie. Elle est à l'origine de toute sa faute.

  79. Gardez-vous de la cupidité, car elle est la misère présente.

  80. Gardez-vous de ce dont il faudrait ensuite vous excuser.

  81. Lorsque tu te proposes de mentionner les défauts d'un autre, énonce donc les tiens.

  82. Quand vous désirez obtenir un service, adressez-vous à ceux dont la figure est aimable.

  83. Lorsque vous voyez passer un convoi funèbre, levez-vous jusqu'à ce qu'il vous ait dépassé ou (accompagnez-le) jusqu'au moment de l'enterrement.

  84. Lorsque l'un de vous a dégainez un sabre pour l'examiner puisqu'il se propose de le présenter à son frère (musulman) qu'il ne le fasse pas avant de l'avoir remis au fourreau.

  85. L'anneau à cacheter ne doit être mis qu'au doigt auriculaire, ou annulaire.

  86. Cherchez la science (religieuse) jusqu'en Chine ; la recherche de la science est une obligation stricte pour tout musulman.

  87. Livrez-vous à l'étude de la science le lundi, c'est un jour favorable pour l'étude.

  88. Le pire des gémissements au Jour de la Résurrection sera poussé par celui qui aurait pu étudier en ce monde, la science religieuse et ne l'a pas fait ; et par celui qui aura enseigné une science, alors que ses auditeurs en auront profité, et lui non.

Compilé par les frères de Migennes

      
Je demande humblement à Allahou ta^ala de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans sous la bannière du prophète Mouhammad afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement.

| Copyright © 1997-99 | IslamFrance, tous droits réservés |